Le Super Daily

Toujours besoin de plus d'images, comment faire ?

Episode Summary

Épisode 391 : En préambule de cet épisode on peut rappeler comme l’imagerie autour d’une marque a toujours été importante mais à quelle point elle est aujourd’hui renforcée. Nous vivons dans une société de l’image ! C’est un mouvement qui avait été initié déjà par la télévision mais qui a été largement renforcé par internet et l’omniprésence des réseaux sociaux dans nos vies. Aujourd’hui, il n’est quasiment plus question de publier quelque chose sans avoir une imagerie avec. On parle d'imagerie au sens large car cela peut être une vidéo ou une photo ! D’ailleurs même les mots peuvent parfois représenter une certaine imagerie… Mais depuis l'avénement d'Instagram, l’image est devenu primordiale, centrale dans la communication des marques ! Cela avait déjà été renforcé par les résultats des images sur les recherches Google qui depuis 2007 arrivent en très bonne place sur la première page ! Donc utiliser de l’image permettait un meilleur référencement de son site ou d’un article de blog par exemple ! Mais comment s'alimenter en image ?

Episode Notes

Épisode 391 : En préambule de cet épisode on peut rappeler comme l’imagerie autour d’une marque a toujours été importante mais à quelle point elle est aujourd’hui renforcée.

Nous vivons dans une société de l’image !

C’est un mouvement qui avait été initié déjà par la télévision mais qui a été largement renforcé par internet et l’omniprésence des réseaux sociaux dans nos vies.

Aujourd’hui, il n’est quasiment plus question de publier quelque chose sans avoir une imagerie avec. On parle d'imagerie au sens large car cela peut être une vidéo ou une photo ! D’ailleurs même les mots peuvent parfois représenter une certaine imagerie…

Mais depuis l'avénement d'Instagram, l’image est devenu primordiale, centrale dans la communication des marques ! Cela avait déjà été renforcé par les résultats des images sur les recherches Google qui depuis 2007 arrivent en très bonne place sur la première page ! Donc utiliser de l’image permettait un meilleur référencement de son site ou d’un article de blog par exemple !

Mais comment s'alimenter en image ?

Une prise de parole marque sur les réseaux sociaux est gourmande en contenu et notamment en images

Quels sont les différentes options qui s’offrent à nous pour accompagner la prise de parole de marque en ligne ?

Option 1 : Utiliser des images Creative Commons

Il s’agit d’images ou vidéos pour lesquelles l’auteur vous donne l’autorisation de les utiliser gratuitement… mais sous certaines conditions.

Option 2 : Passer par des banques d’images libres de droit

Qui proposent soient des images libres de droit. Soit dans certain cas des contenus sous licence Creative Commons.

Option 3 : Faire produire des photos originales

Faites par un professionnel ou même pourquoi pas faites maison.

——

Option 1 : Utiliser des images Creative Commons pour ses contenus sur les réseaux sociaux

Creative Commons (CC) est une association à but non lucratif. Son objectif est de proposer une solution alternative légale aux personnes souhaitant libérer leurs œuvres des droits de propriété intellectuelle.

En gros, le Creative Commons s’inspire des licences de logiciels libres et le mouvement open source.

Les licences Creative Commons permettent à l’auteur d’autoriser à l’avance certaines utilisations gratuites mais selon des conditions exprimées par lui.

Différentes plateformes :

Attention, utiliser des images en creative Commons nécessite une petite rechecrhe préalabale

Cc-by

Attribution : signature de l’auteur initial (obligatoire en droit français) (sigle : BY)

Cc-NC

Non Commercial : interdiction de tirer un profit commercial de l’œuvre sans autorisation de l'auteur (sigle : NC)

Cc-nd

No derivative works : impossibilité d’intégrer tout ou partie dans une œuvre composite ; l'échantillonnage (sampling), par exemple, devenant impossible (sigle : ND)

Cc-sa

Share alike : partage de l’œuvre, avec obligation de rediffuser selon la même licence ou une licence similaire (version ultérieure ou localisée) (sigle : SA)

CC0

La Licence CC0 est un cas spécial et c’est sans doute le saint graal pour les marques à budget très modestes. Elle se rapproche du domaine public. En gros c’est gratuit et on peut l’utiliser pour tout usage.

——

Attention un visuel libre de droits n’est pas forcément gratuit

La notion de libre de droits, en anglais royalty-free, se réfère à la liberté d'utilisation de certains contenus, le plus souvent des images ou de la musique, qui une fois acquis, peuvent être utilisés sans payer de redevances à l'auteur.

Option 2 : Utiliser les banques d’images pour illustrer ses stratégies sur les réseaux sociaux

C’est la bonne vieille image stock : la banque d’image.

C’est l’avantage la moins onéreuse sur le papier !

Et le business des banques d’images fonctionnent à merveille, avec un marché qui progresse de 5% et devrait peser 4 milliards de dollars d’ici 2023 !

On s’inscrit sur un plateforme d’images libre de droit, il en existe des gratuites mais aussi des payantes !
Dans ce cas là, on paie un abonnement mensuel souvent, cela peut être coûteux et on peut télécharger un certain nombre d’images par mois en fonction de son abonnement !

Il existe plusieurs plateforme qui permettent cela :

Deux types d’images

On va ensuite retrouver deux types d’images sur ce genre de plateforme, les images complètement libre de droit et les images vendues exclusivement pour du contenu éditorial et non commercial !

Donc déjà c’est une distinction qu’il faut bien faire si on ne veut pas être embêter plus tard juridiquement !

Un large choix

Le choix est très vaste c’est un avantage ! Mais un choix très vaste ne veut pas forcément dire qu’on trouve ce qu’on veut !
On peut passer de très long moment à éplucher la base de donnée de photos sans jamais trouver la photo qu’on imagine aussi !

Ensuite on risque aussi de prendre une image qui a pu déjà être utilisé pour illustrer autre chose !

Ça peut vite devenir couteux

En temps déjà et puis tout simplement en achat d’art. Sur GettyImages, une photo coute entre 350 et 380 euros !

L’exemple du Festival de Jazz de Montreux

Il faut donc bien prendre le temps de choisir pour ne pas commettre une erreur d’inattention comme le Festival de Jazz de Montreux, qui une année avait quand même utilisé une image du petit Grégory pour illustrer une communication qui vantait la garderie du festival !

——

Attention aux banques d’images : les audiences sont en demande d’authenticité

Le public est de plus en plus attentif. Déjà il connait et côtoie aussi ces banque d’images gratuites !

Que ça soit pour illustrer un meme, pour envoyer un message, beaucoup de personnes accèdent à ces banques d’images.

L’avènement de format comme la story nous amène aussi à réfléchir à ce que les audiences souhaitent ?

Et avec ce format on se rend compte, que les audiences veulent de l’authenticité, de la spontanéité malgré même parfois un contenu très brut et peu travaillé !

Les audiences souhaitent de la transparence, dans tout les sens du terme !

Avoir un contenu unique et authentique va de pair avec la transparence de marque !

——

Option. 3 : Organiser votre propre shooting et disposer d’images originales pour vos réseaux sociaux

Vous vous dites : « oui c’est bien beau, c’est sûr que c’est mieux de faire son propre shooting mais il a vu le prix que ça coute un photographe »
Justement, tout le monde n’a pas les moyens de se payer un shooting par un photographe !

Même si parfois ça peut être moins cher et donner de bien meilleurs résultats que d’acheter des photos toutes l’année sur une plateforme payante !

On peut faire certaines choses soi-même aussi !

Aujourd’hui la photo n’a jamais été autant à porter de main !

Un bon Smartphone peut permettre de réaliser de très belles photos, qui seront largement suffisantes pour faire des posts en Social Media !

En faisant votre propre shooting, vous allez pouvoir prendre exactement ce que vous souhaitez.

Et créer une imagerie qui colle à votre marque. Avec des contenus complètement uniques et authentiques !

Peut-être qu’au départ la qualité ne sera pas tout de suite au rdv. Utiliser ses premiers essais en Story.

Et dès que vous avez le truc, faites des posts.

Mais c’est fini le papier glacé, les audiences réclament du VRAI, de l’authentique !

On avait déjà sorti un épisode le numéro 209 il y a quasiment un an le 13 juin 2019 qui s’appelait : « La fin de l’esthétisme sur Instagram » où nous observions déjà un changement dans les habitudes des utilisateurs et une volonté d’avoir des contenus plus vrais et plus bruts !

On vous invite à l’écouter aussi !

Créer votre propre contenu original !

Les banques d’images payantes peuvent être une solution secondaire, quand vous ne pouvez vraiment pas faire autrement, ou pour nourrir de la création de contenu avec de la découpe par exemple !

. . .

Le Super Daily est le podcast quotidien sur les réseaux sociaux. Il est fabriqué avec une pluie d'amour par les équipes de Supernatifs.

Nous sommes une agence social media basée à Lyon. Nous aidons les entreprises à créer des relations durables et rentables avec leurs audiences. Nous inventons, produisons et diffusons des contenus qui engagent vos collaborateurs, vos prospects et vos consommateurs.